Regrettant mon Gourou

le 30 octobre 2011

Mon Gourou vient de partir. Nous achevons à l'instant 49 jours de prières et de pratiques à son intention. Je me demandais comment ce serait s'il était encore là. Si vous regardez la photo de près, vous pourrez y voir notre Kyabjé Khamtrul Rinpoché Shedrub Nyima aussi. J'avais des sentiments partagés en voyant cette photo. D'un côté, j'avais des regrets en y voyant mon Gourou, et pourtant il n'est plus ici. De l'autre côté, j'étais ému d'y rencontrer Kyabjé Khamtrul Rinpoché parmi de nombreux Rinpochés. Il a dû recevoir des enseignements et initiations profonds de la part de Trulshik Dorjé Tchang. Alors nous sommes maintenant spirituellement liés sous la bienveillance et l'amour de Gourou Dorjé Tchang.

En regardant de près, il s'agit peut-être de sa dernière photo de groupe en publique. En voyant ceci, il me manque beaucoup. Nous devons tous prier pour que ses souhaits soient réalisés, quels qu'ils soient, afin que chaque être en reçoive les bienfaits. Les gens parlent beaucoup du retour rapide de sa réincarnation, ce qui est également une des choses pour laquelle il faut prier. Plus important, en tant que disciples, nous devons réaliser ses souhaits, tout ce qui doit être fait, qu'il s'agisse de revenir dans ce royaume ou dans d'autres. Ce sont ses activités divines ; nous ne pouvons les prévoir ou les décrire. De notre point de vue, nous n'avons qu'à réaliser ses souhaits. Si nous ne savons pas quels sont ses souhaits, alors nous devons pratiquer la Bodhicitta.

La plupart d'entre nous sont comme ça. Quand le Gourou est là, nous ne l'apprécions pas. En fait, parfois les gens ont des doutes concernant les intentions du Gourou ou un changement d'avis soudain. Par moment, ils ont même le sentiment que le Gourou est contrôlé par quelqu'un ou quelques groupes. Je ne pense pas qu'un Gourou suivrait aveuglement les suggestions de ses étudiants ou de ses amis ou se laisserait être contrôlé, notamment les soi-disant Gourous comme nous ; nous vivons dans des temps modernes et il y a des technologies que nous connaissons très bien. Alors nous avons différentes paires d'yeux pour voir et pour savoir beaucoup de choses. Parfois les instructions du Gourou sont reçues avec un tas d'histoires parce qu'il ne les a pas données directement mais à travers certaines personnes. Ce n'est pas que les autres n'y croient pas, mais à cause d'un manque de compréhension et de dévotion authentique, il reste des doutes au sujet des souhaits du Gourou, ainsi que beaucoup de jalousie et de fierté.

Je suis plutôt expert pour comprendre ce genre de situation parce que 45 % des choses qu'ils disent ou font sont le résultat de leurs émotions, notamment la jalousie et la fierté. C'est pourquoi nombreux de nos Gourous nous ont quitté prématurément. L'harmonie veut dire la compréhension mutuelle et la communication, et aussi ne pas essayer de donner une image d'harmonie tout en gardant en son for intérieur des images négatives d'autrui. Si l'esprit est négatif, tout est négatif. Si l'esprit est positif, tout est positif. Vous ne pouvez vous cacher indéfiniment. Il faut être honnête avec soi-même. Un esprit positif doit être développé à travers la compréhension que chaque phénomène est vide de nature. Les amis sont vides, les ennemis sont vides. Ne parlez pas, n'écoutez pas et ne comprenez pas de travers. La plupart de notre souffrance est créée par notre propre mauvaise compréhension. Si quelqu'un dit des choses négatives, ne l'encouragez pas et essayez plutôt de l'en décourager. Si la personne n'écoute pas, évitez-la si vous ne pouvez pas gérer la situation.

Ce qui est drôle est que je sais pratiquement tout ce qui se passe partout, même si je ne cherche pas à le faire. Je respecte beaucoup la vie privée des autres !

C'est difficile de garder les Samayas à cause des doutes, de la jalousie et de la fierté qui volent dans tous les sens. Au lieu de recevoir des pluies de bénédictions, nous vivons sous des pluies d'émotions chaque jour, chaque instant, chaque second. Nous n'arrivons pas à contrôler notre esprit, alors notre parole et nos actions disent et font les choses étrangement. Quand nous travaillons pour une lignée et notre Gourou, nous devons comprendre que notre propre intérêt doit être mis de côté. Ce qui sert le mieux la lignée et le Gourou, même s'il y a une amélioration spontanée et des changements, nous devons le faire. Certaines personnes pensent, « Ah ! Il n'est qu'un Gourouji. Il ne sait pas comment faire ceci ou planifier cela. Il ne sait pas quoi faire. Nous savons tout. Il devrait nous écouter et non pas le contraire. » Si le Gourou est dorénavant considéré comme stupide d'un point de vue samsarique, alors je pense que vous feriez mieux de ne pas prendre refuge dans le Gourou. Il aura moins de soucis et de fardeaux. Excellente nouvelle pour le Gourou ! L'omniscience veut dire un état d'esprit clair qui permet de tout voir et de tout savoir. Notre propre fierté et notre égo nous empêchent de l'accepter, et donc nous passons à côté de chaque occasion, de chaque vie.

 

 

 



© Le Douzième Gyalwang Drukpa. Sauf mention contraire, le copyright de tout le contenu de ce site internet appartient au Douzième Gyalwang Drukpa. Aucune partie de ce site ne peut être dupliquée, stockée ou transmise sous quelle que forme ou par quel que moyen que ce soit
(y compris électronique, mécanique, photocopie ou enregistrement) sans l'autorisation écrite préalable du Douzième Gyalwang Drukpa.

Association Drukpa Humanitaire  |  Publications internationales Drukpa  |  École Druk Péma Karpo 
Nonnerie Druk Gawa Khilwa
| Vivre pour Aimer