Rendons à la nature

le 15 septembre 2012

La nature a toujours été très bienveillante à notre égard. Nous vivons de la nature, ou plutôt nous faisons partie de la nature. J'aimerais dire : « Nous sommes la nature ! » Depuis que la civilisation humaine a commencé, nous comptons entièrement sur mère nature pour notre survie et notre bien-être.

Notre ego nous dit : « Je suis au-dessus de la nature. Je suis au-dessus de tout. Je suis le plus grand. Je suis aux commandes. J'ai tous les droits d'utiliser toutes les ressources naturelles. » Je me souviens qu'il y a longtemps, même en Inde, nous n'avions pas besoin d'acheter l'eau. Nous n'avions pas besoin d'acheter de l'engrais. Nous étions bien heureux à cette époque. En fait, je dirais que nous étions plus heureux que maintenant.

Récemment, j'ai lu quelques articles sur « l'ingénierie génétique » concernant nos produits agricoles. J'ai trouvé ça vraiment choquant. Je dois être vraiment en retard à apprendre que même notre nourriture est fabriquée et qu'elle n'est plus naturelle. Peut-être dans un futur très proche, nous deviendrons aussi non-naturels, étranges et anormaux. Tout ce que nous avions l'habitude de manger et d'apprécier était biologique, aussi loin que je me souvienne, et maintenant, nous devons payer beaucoup plus cher pour avoir des produits biologiques. Qu'est-ce que cela signifie ? J'ai ri en moi-même ; nous avons mis des décennies à inventer de nouvelles formules, de nouvelles recettes, pour que notre nourriture soit meilleure, notre vie plus commode, notre travail plus facile. Après avoir dépensé des milliards de dollars dans la recherche, nous avons découvert que nous étions mieux sans ces nouvelles inventions ou fabrications. Je ne suis pas en train de dire que toutes les inventions sont mauvaises, mais franchement certaines inventions sont bien étranges.

À cause de la manière étrange et égoïste dont nous avons mené notre vie, toutes sortes de maladies apparaissent tous les jours, à chaque minute. C'est notre karma. C'est la conséquence de nos actes. Pour le dire de façon pessimiste, nous le cherchons bien.

Nous exploitons mère nature depuis tellement longtemps, vie après vie. Nous ne pouvons pas nous en empêcher car notre ego est si fort, au-delà de tout contrôle. Notre ego nous dit que nous voulons ceci, nous voulons cela, nous devons avoir plus, nous devons avoir mieux. À maltraiter l'environnement, nous avons maintenant toutes ces catastrophes. Il est injuste de les appeler des catastrophes « naturelles », car nous avons rendu la nature bien malade. Ainsi, quand la nature tombe malade, comme quand nous avons un rhume, cela devient catastrophique. C'est la façon dont la nature exprime son chagrin.

Rendre à la nature est quelque chose que j'ai toujours eu à l'esprit, et la plus importante de mes priorités. Comme je n'ai pas une bonne éducation scientifique, alors ma façon rudimentaire de redonner à la nature est de planter des arbres et de faire des Pad Yatra. Pour beaucoup de gens, ces deux idées paraissent très stupides car ce n'est pas compliqué et c'est très basique. Comme je l'ai dit, nous nous compliquons la vie parce que nous pensons que nous allons accomplir beaucoup de choses. Au lieu d'accomplir beaucoup dans un sens positif, nous finissons par contracter des maladies incurables bizarres, et par vivre dans un monde plein de catastrophes.

Je vous invite, vous mes amis et mes étudiants, à vous joindre à moi dans un effort très stimulant pour venir en aide à l'environnement himalayen. L'écosystème de l'Himalaya a une influence sur tout l'écosystème mondial. C'est la source de l'eau qui alimente presque la moitié de la population mondiale. Le 29 octobre, nous allons essayer de battre le record du monde Guinness pour la plantation d'arbres au Ladakh ; ce sera notre modeste contribution à la nature. Je me permets de remercier Zangmola pour son aide auprès de la Young Drukpa Association (YDA) pour préparer cet événement, ainsi que les moines d'Hémis et l'ensemble des membres d'YDA Ladakh pour leur implication active sur le terrain. Mon appréciation va aussi à toutes les branches de Live to Love dans le monde entier qui travaillent à la collecte de fonds. Un très grand merci à tous pour votre soutien affectueux !

Permettez-moi de vous inviter à vous rendre sur le site de Live to Love pour plus de détails, parce que je ne suis pas très doué pour expliquer l'aspect technique de ce merveilleux projet. Pour terminer, j'attends avec impatience que vous nous rejoignez tous, soit en participant personnellement, soit en sponsorisant la plantation d'arbres. Ceci doit être un effort conjoint accompli par chacun de nous, car nous partageons tous une même maison, une même terre.

 

 


 



© Le Douzième Gyalwang Drukpa. Sauf mention contraire, le copyright de tout le contenu de ce site internet appartient au Douzième Gyalwang Drukpa. Aucune partie de ce site ne peut être dupliquée, stockée ou transmise sous quelle que forme ou par quel que moyen que ce soit
(y compris électronique, mécanique, photocopie ou enregistrement) sans l'autorisation écrite préalable du Douzième Gyalwang Drukpa.

Association Drukpa Humanitaire  |  Publications internationales Drukpa  |  École Druk Péma Karpo 
Nonnerie Druk Gawa Khilwa
| Vivre pour Aimer