Au sujet des conversions forcées de monastères Drukpa

le 10 septembre 2014

 

Au cours de ces derniers jours, j'ai reçu du Tibet des informations inquiétantes concernant la conversion forcée de monastères de la lignée Drukpa dans la région du Mont Kailash par la lignée Karma Kagyu. Mes disciples au Tibet me disent que presque tous les monastères historiques de la lignée Drukpa de la région du Mont Kailash sont occupés par la force par la lignée Karma Kagyu, qui utilise l'argent, la coercition et certains soutiens chinois. Les moines de la lignée Drukpa qui s'occupent des monastères se sont trouvent soudainement exilés loin de leurs demeures spirituelles par des moines Karma Kagyu.

Historiquement la lignée Drukpa et la lignée Karma Kagyu du bouddhisme tibétain ont entretenu un lien spirituel étroit et profond. Les Gyalwang Drukpas et les Gyalwa Karmapas étaient connus comme Gyalwa Kar-Druk Yab-sey ou « père et fils spirituel » car c'est celui qui était l'aîné qui guidait spirituellement le cadet. Ce lien étroit a perduré jusqu'à l'époque de Sa Sainteté le XVIème Karmapa.

Il y a plus de 15 ans, le monastère de Dri-ra Phug, siège de Gyalwa Gotsampa qui était le plus illustre disciple du Premier Gyalwang Drukpa, Tsangpa Gyaré, a été pris de force par des moines Karma Kagyu qui disaient que Sa Sainteté Karmapa Ugyen Thinley Dorjee leur avait donné l'instruction de le faire. Je n'ai pas cru alors que Sa Sainteté Karmapa Ugyen Thinley Dorjee aurait pu donner une telle instruction car il n'était qu'un enfant à l'époque. Encore aujourd'hui le nom « Sa Sainteté Karmapa Ugyen Thinley Dorjee » est utilisé pour prendre par la force et convertir les monastères de la lignée Drukpa à la lignée Karma Kagyu. Des représentations historiques, des images et des œuvres d'art de Lamas de la lignée Drukpa sont dégradées et enlevées par les Karma Kagyu dans une tentative de réécrire l'histoire. Malgré les informations que j'ai reçues, je ne crois toujours pas que Sa Sainteté Karmapa Ugyen Thinley Dorjee ait donné des instructions pour prendre de force des monastères de la lignée Drukpa et les convertir en monastères Karma Kagyu.

Cendant, il est certain qu'un certain haut Lama Karma Kagyu avec des connexions chinoises est en train de détourner le nom du Karmapa. Par souci d'harmonie religieuse et humanitaire, je demande donc instamment à Sa Sainteté Karmapa Ugyen Thinley Dorjee, en tant que chef de la lignée Karma Kagyu, de donner l'ordre à ses disciples au Tibet et ailleurs de ne pas s'emparer ni convertir de force des monastères de la lignée Drukpa, et de publier un communiqué de sorte que ceux de sa lignée qui ont utilisé son nom pour se livrer à une telle oppression quittent les monastères de la lignée Drukpa occupés par la force et rendent à la lignée Drukpa cet héritage sacré sous toutes ses formes, qui a été pris sous la contrainte.

Le Gyalwang Drukpa





© Le Douzième Gyalwang Drukpa. Sauf mention contraire, le copyright de tout le contenu de ce site internet appartient au Douzième Gyalwang Drukpa. Aucune partie de ce site ne peut être dupliquée, stockée ou transmise sous quelle que forme ou par quel que moyen que ce soit
(y compris électronique, mécanique, photocopie ou enregistrement) sans l'autorisation écrite préalable du Douzième Gyalwang Drukpa.

Association Drukpa Humanitaire  |  Publications internationales Drukpa  |  École Druk Péma Karpo 
Nonnerie Druk Gawa Khilwa
| Vivre pour Aimer