Célébrant le Losar, célébrant l'Amour véritable

le 11 février 2016

Nous, les êtres humains, adorons toutes sortes de célébrations. Nous célébrons le Nouvel An de toutes les différentes traditions. Nous célébrons des mariages, des anniversaires, la fête des mères, la fête des pères, la Saint-Valentin, la fête de ceci et la fête de cela. Si nous examinons les choses de près, la plupart de nos célébrations sont des désastres pour de nombreux êtres autour de nous. Il est presque inimaginable la quantité de viande que nous, les humains, consommons pendant les célébrations et qui résulte en tant d'animaux sacrifiés. Je pense que si ces pauvres êtres pouvaient communiquer avec nous comme nous communiquons entre nous humains, je suis 100 % sûr qu'ils nous demanderaient de ne pas faire de célébrations parce que notre joie et notre bonheur sont pour eux source de douleur et de souffrance. D'ailleurs, nous savons d'après les nouvelles qu'au moment des festivals, le taux des accidents, des violences, des crimes, des actes non vertueux et d'autres choses encore, augmente en raison de la consommation excessive d'alcool, de comportements irréfléchis et d'un manque de vigilance vis-à-vis des motivations qui deviennent négatives.

Les fêtes sont bien sûr très belles car elles nous rappellent nos moments heureux passés ensemble et nos traditions joyeuses. Pourquoi ne pas célébrer avec la motivation de partager le bonheur avec tous les êtres ? N'est-ce pas mieux de célébrer sans infliger la souffrance aux autres ?

En tant que pratiquants spirituels notamment, et en tant que pratiquants bouddhistes tout particulièrement, nous sommes des adeptes du Grand Amour et de la Grande Compassion. Nous devrions non seulement prier et méditer sur le Grand Amour et la Grande Compassion, mais nos actes devraient aussi les refléter.

D'après notre calendrier lunaire, les 15 premiers jours de l'année lunaire sont considérés comme les plus précieux et les plus sacrés, et il s'agit d'une occasion unique dans l'année d'accumuler de vastes quantités de mérite, ou selon nos actes, de vastes quantités de démérite. C'est la période pendant laquelle on célèbre les miracles réalisés par le Bouddha pour transformer les esprits de ceux qui ne croyaient pas en la loi du karma. Alors nous appelons le mois entier « le mois des miracles ». Je suggère que nous saisissons tous cette occasion pour accumuler du mérite en évitant de nuire à un quelconque être et en dédiant nos pensées positives et bienveillantes à tous les êtres sensibles, nos mères passées. Non seulement devrions-nous maintenir cette motivation bienveillante dans nos esprits, mais nous devrions également nous engager à ne pas causer de la souffrance aux autres, au moins en évitant de prendre leur vie, directement ou indirectement. Nous ne devrions nous accorder aucune excuse de manquer cette précieuse opportunité.

J'ai fait commencer la récitation du mantra et la pratique élaborée d'Avalokiteshvara par mes nonnes depuis le premier jour du premier mois lunaire, et nous continuerons pendant un mois. Permettez-moi de saisir cette occasion pour vous inviter tous, mes amis et mes étudiants, à vous joindre à nous dans cette pratique extensive, où que vous vous trouvez, et non seulement à réciter le mantra, mais aussi à réaliser des actes positifs bénéfiques aux autres, et bénéfiques au monde. Joyeux Losar à vous tous !

Faire du vélo pour l'environnement et l'égalité des sexes.

Soyez gentil et aider quiconque a besoin d'aide.

Vivre pour Aimer.

Aimer tous les êtres.

Apporter votre soutien moral.

Protéger la nature.

Soyez respectueux et compréhensif.

Souriez et réjouissez-vous.

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



© Le Douzième Gyalwang Drukpa. Sauf mention contraire, le copyright de tout le contenu de ce site internet appartient au Douzième Gyalwang Drukpa. Aucune partie de ce site ne peut être dupliquée, stockée ou transmise sous quelle que forme ou par quel que moyen que ce soit
(y compris électronique, mécanique, photocopie ou enregistrement) sans l'autorisation écrite préalable du Douzième Gyalwang Drukpa.

Association Drukpa Humanitaire  |  Publications internationales Drukpa  |  École Druk Péma Karpo 
Nonnerie Druk Gawa Khilwa
| Vivre pour Aimer